FAQ
l'atelier du marais




Quels sont les ingrédients utilisés dans les formulations: savons et shampoings ?


Pour concevoir mes recettes, j’utilise des huiles, beurres, plantes, huiles essentielles  et minéraux choisis avec soin. Je travaille dans la mesure du possible avec des producteurs locaux ou qui partagent des valeurs qui me sont chères.


Quelques exemples:

 

  • L’huile d’olive provient de la production  Les Oliveraies DASCALAKIS. Constantin, le producteur, vit à Attert (près de Arlon en Belgique) et possède une plantation familiale à Héraklion, en Crète. Il s’y rend régulièrement pour la récolte et la production. Il exporte une partie de sa précieuse huile en Belgique. C’est une production familiale à petite échelle et qui travaille en partie en BIO.
  • L’huile essentielle de Ravintsara est certe produite très loin d’ici, à Sahambavy, village des Hautes Terres de Madagascar. Le ravintsara, plante médicinale endémique, est cultivée et transformée par une petite entreprise, bienveillante, respectueuse du personnel et de l'environnement. BETSARA a été fondée, par 2 jeunes, l’un basé en France  et l’autre à Madagascar. Leurs produits sont BIO et éthiques.
  • L’huile de chanvre vient de Bellefontaine, en Gaume. Elle est produite par Etienne, de manière artisanale.
  • Les carottes contenue dans le macérat, sont cultivées avec amour chez Patricia et Olivier à la ferme de la Gagière à Tronquoy, en Ardenne Belge. Elle sont BIO et cueillies avec amour. 
  • L'épeautre d'Ardenne provient également d’une petite exploitation Ardennaise. Il est BIO et brut.



Quel est le rôle des huiles essentielles? 


Dans les savons:J’ai fait le choix d’utiliser un dosage très faible en huile essentielle. A mes yeux, elles sont précieuses et avant tout, ce sont de merveilleux remèdes alors prenons en soin. Le dosage étant de 1% dans mes savons et subissant les effets de la soude, les vertus médicinales ne sont pas à prendre en compte pour de si petites quantités. Je les utiles donc donc pour leur fabuleux parfum, un point c’est tout!


Dans les shampoings: je les utilise également en petite quantité. Cependant, elles ne subissent aucune transformation due à l'action de la soude. Leur vertu reste active.La lavande vraie joue donc son rôle cicatrisant et bactéricide. 



La saponification à froid et le surgras, c'est quoi? Méthode pour les savons


La saponification à froid est la méthode ancestrale de fabrication de savon. Elle est utilisée depuis des siècles. C’est une réaction chimique qui se produit en mélangeant une huile et une base forte, la soude. Anciennement, c’était la cendre qui était employée mais de nos jours, la soude caustique est beaucoup plus stable et donc, les calculs bien plus précis. 


La méthode de base se résume comme ceci:

soude+huile+eau = savon+glycérine


La richesse d’un savon se situe dans les huiles utilisées, chacune d’entre-elles possède des minéraux et vitamines qui leur donnent des propriétés bien spécifiques. 


Grâce à un calcul très précis, les huiles, la soude et l’eau seront mélangées à froid. Les huiles ne seront donc pas chauffées à haute température afin de ne pas perdre leurs vertus. En ce qui me concerne, je travaille toujours à température ambiante. Je fais juste fondre légèrement les beurres (karité et coco) afin de les mélanger aux huiles liquides. L’huile étant transformée, il en reste ce que l’on appelle les insaponifiables, ce sont des vitamines et minéraux qui ne subissent aucune transformation. Il est donc intéressant de choisir les huiles en fonction de ces insaponifiables. 


Le mélange terminé, la pâte à savon est moulée. Le processus peut donc continuer seul. Durant 24 à 48h, cette pâte passe par différentes étapes et finit par durcir. Les savons sont alors démoulés, coupés, tamponnés et mis à sécher pour plusieurs semaines. 


Après cette cure, le temps est venu de les utiliser. 


Concernant le taux de surgras? cela correspond à une quantité d’huile ajoutée et qui ne subira pas le processus de saponification puisqu’il n’y a pas de soude en suffisance. Cette huile est donc contenue intacte dans le savon et conserve la totalité de ses vertus. Cela apporte évidemment une douceur et une protection supplémentaire à la peau.


Enfin, la glycérine contenue dans le savon est produite de manière naturelle lors du processus. Elle n’est en aucun cas ajoutée. C’est elle qui hydrate et préserve l’humidité naturelle de la peau.


Quel savon choisir?

Tous les savons du Marais peuvent convenir à toutes les peaux. Cependant, en fonction de certains critères, certains sont à privilégier:


  • Femmes enceintes et bébés : uniquement le Savon N°1 car il ne contient aucune Huile Essentielle (ces dernière étant déconseillées avant 3 ans)
  • Visages: le Savon N°4 est à privilégier car son surgras est très élevé, il contient beaucoup d’huile et laisse une  couche protecrice plus importante sur la peau.
  • Peaux sèches et fragiles: particulièrement les savons contenant du beurre de karité, reconnu pour ses vertus apaisantes, réparatrices et cicatrisantes.


Comment utiliser 1 savon solide?


Et oui, si on souhaite le garder le plus longtemps possible, il est nécessaire d'en prendre soin! Effectivement, si on le laisse dans un milieu trop humide il fondra comme neige au soleil. Il a besoin de sécher entre chaque utilisation. Voici donc quelques conseils:


  • Ne pas le laisser dans de l'eau stagnante, pour cela, on peut utiliser un porte-savon, un gant de toilette sec,... 
  • Éviter de le déposer sur le porte-savon qui se trouve juste sous le jet de la douche car les gouttelettes d'eau vont maintenir le savon humide en permanence. 
  • Pour se laver, une petite constatation: l'utilisation d'un gant de toilette ou d'une éponge  permet de garder le savon plus longtemps. Effectivement, la quantité utilisée est moins importante que si on l'utilise en le frottant directement sur le corps. 


Quelle est la méthode de fabrication du shampoing?


Le shampoing sec est préparé en mélangeant plusieurs ingrédients dont un tensioactif. Sa quantité est de moins de 40%. 

De manière très simplement expliquée, le tensioactif permet  de mélanger deux liquides qui, normalement, ne se mélangent pas; par exemple l’eau et les graisses. 

Ainsi, l’eau de lavage va pouvoir “absorber” les “crasses” de vos cheveux et les évacuer. 

Plusieurs types de tensioactifs sont disponibles sur le marché. J’ai choisi, après de nombreuses recherches, d’utiliser le SLMI Sodium Lauroyl Methyl Isethionate.


Pourquoi celui-là? les études montrent que:

  • il est bio-dégradable à 100% 
  • il est très doux et très bien toléré par la peau
  • il est issu de la noix de coco et n’est pas issu d’une chimie lourde
  • il ne contient pas de sulfate et autres produits dangereux pour la santé
  • il convient à tout type de cheveux
  • il MOuuuuuuuuuuuuussssssssssssssssssssssssssssssssssssssse!


Les autres ingrédients utilisés sont des huiles pour protéger et nourrir le cheveux mais aussi, des plantes, des huiles essentielles et des minéraux naturels qui possèdent chancun.e.s des vertus bien spécifiques.


Comment utiliser le shampoing solide?

  • Mouille tes cheveux et humidifie légèrement le shampoing puis frotte le dans tes mains
  • Frotte tes cheveux et ton cuir chevelu et recommence l'opération si nécessaire (cheveux longs, épais,...)
  • Laisse agir une minute puis rince abondamment
  • Tes cheveux sont tout propres !

 

Conseils pour garder ton shampoing le plus longtemps possible:

  • Ne le mouille pas de trop, juste le nécessaire pour te laver
  • Pas besoin de le frotter directement sur ta tête, il s'userait plus rapidement
  • Une fois utilisé, ne le laisse pas dans l'humidité, sors le de la douche et dépose-le sur 1 gant de toilette sec, un porte-savon,... peu importe AU SEC!
  • A la fin, s'il te reste des petits morceaux, tu peux les déposer dans un bas nylon de récup. Tu peux ainsi l'utiliser jusqu'au bout en frottant directement le bas nylon dans tes mains #zerodechet #zerogaspi

Questions fréquentes